Le vaccin ADN contre les leishmanioses est prêt pour les essais cliniques

Science-AAASLes résultats d'une étude pré-clinique d'un vaccin contre les leishmanioses, obtenu par un consortium international auquel participe l'Institut Pasteur de Tunis (IPT) publié dans la revue Science Translationnal Medicine

Le consortium du projet européen LeishDNAVax, dans lequel l'équipe d'immunologie de l'IPT a joué un rôle significatif, a mis en évidence que l'utilisation d‘extraits d'ADN peut stimuler la réponse immune chez la souris et combattre les parasites responsables de la maladie. Une approche qu'ils espèrent essayer prochainement chez l'homme. Les résultats de cette étude ont été publiés le 30 avril 2014 dans la revue Science Translationnal Medicine.

Testé sur la souris, le vaccin a prouvé son efficacité, puisqu'il réduit de 94% la charge parasitaire chez les souris vaccinées. Pour être sûrs de son efficacité sur l'homme, les chercheurs ont sélectionné des peptides issus de 5 candidats vaccins. Ce choix fondamental augmente la probabilité de réponse immune des populations humaines dans leur diversité génétique.
La contribution de l'Institut Pasteur de Tunis dans cette recherche concerne l'identification des candidats vaccins et leur validation. L'équipe a pour cela utilisé des prélèvements de sang d'individus guéris des leishmanioses pour démontrer que les peptides issus du candidat vaccin sont bien les cibles de la réponse immune cellulaire pour lutter contre les leishmanioses.

De l'avis des spécialistes, ce nouveau vaccin est très prometteur et les essais cliniques peuvent à présent commencer. Encore faut-il obtenir les financements nécessaires pour ces essais, car la leishmaniose est une maladie négligée qui touche les populations les plus pauvres.
Les leishmanioses sont causées par un parasite protozoaire du genre Leishmania, transmis par la piqûre d'un insecte vecteur, le phlébotome.
Environ 1,3 millions de nouveaux cas et 40 000 décès chaque année sont répertoriés.

Expertise de l'Institut Pasteur de Tunis dans le domaine des leishmanioses
L'IPT est mondialement reconnu pour son expertise dans le domaine des leishmanioses. Depuis l'année 2000, il a déposé 6 brevets concernant cette maladie. Les chercheurs de l'IPT collaborent également à des projets de recherche internationaux ayant pour objet les leishmanioses et publient 10 à 20 articles scientifiques originaux sur la leishmaniose. L'IPT a récemment participé à la réussite d'une étude clinique de Phase 3 d'une crème antiobiotique permettant un taux de guérison élevé avec peu d'effets secondaires.

 

Partager cet article