L'Institut Pasteur de Tunis participe au décryptage du code génétique de la mouche tsé-tsé

140424-tsetseDix années de travail ont été néccessaires à une équipe internationale de chercheurs pour décrypter le code génétique de la mouche Tsé-Tsé.
Un travail publié aujourd'hui, vendredi 25 avril dans la revue Science, par le consortium International Glossina Genome Initiative.

Cette annonce donne un nouvel espoir dans la lutte contre la maladie du sommeil et contre l'une des maladies parasitaires du bétail les plus dévastatrices d'Afrique subsaharienne.

L'Institut Pasteur de Tunis a participé à cette étude, par l'annotation des gènes de la mouche Tsé-Tsé.

La mouche tsé-tsé est vectrice des parasites qui causent la trypanosomiase humaine africaine (TDA), plus connue sous le nom de maladie du sommeil. Elle est également responsable de la trypanosomiase du bétail, également appelée "nagana", maladie souvent mortelle qui affecte près de 3 millions de bêtes chaque année.

 

Partager cet article